emea-fr-dev_00296   ⇦   emea-fr-dev_00297   ⇨   emea-fr-dev_00298

La liaison de la bivalirudine à la thrombine, et par conséquent son activité, est réversible, dans la mesure où la thrombine clive lentement la liaison Arg3-Pro4 de la bivalirudine, ce qui se traduit par un rétablissement de la fonction du site actif de la thrombine.