emea-fr-test_00040   ⇦   emea-fr-test_00041   ⇨   emea-fr-test_00042

Dans l'étude portant sur des femmes âgées, le risque de fractures vertébrales a diminué de 70 % chez les patientes sous Aclasta (à l'exclusion de tout autre traitement anti-ostéoporosique) sur une période de trois ans, par rapport aux patientes sous placebo.