emea-fr-test_00154   ⇦   emea-fr-test_00155   ⇨   emea-fr-test_00156

Le taux de fibrillations auriculaires classé comme évènements indésirables graves était de 1,3 % (51 sur 3 862) chez les patientes traitées par Aclasta comparé à 0,6 % (22 sur 3 852) chez les patientes recevant le placebo.