frwiki_50.1000_00127   ⇦   frwiki_50.1000_00128   ⇨   frwiki_50.1000_00129

En octobre 1979, un mois après que le despote africain eut été renversé, Le Canard enchaîné titre sur les diamants remis par Bokassa (en exil en Côte d'Ivoire) qu'il évalue à un million de francs (selon M. Copperman, cette valeur était pourtant supérieure à la valeur totale du stock de diamants polis détenu par la CND, seul producteur de diamants polis et taillés en Centrafrique).