frwiki_50.1000_00317   ⇦   frwiki_50.1000_00318   ⇨   frwiki_50.1000_00319

Il est à noter que le général André ne fut jamais, semble-t-il, franc-maçon lui-même, et qu'il avait choisi cette organisation pour des raisons essentiellement pratiques pour cette sorte de "flicage" : le nombre important de ses membres pour l'époque et surtout leur dispersion géographique sur tout le territoire métropolitain et colonial, l'anonymat ou le secret de l'appartenance de la plupart des simples adhérents, leur culte apparent du secret et bien sûr leur bonne disposition politique de principe.