frwiki_50.1000_00846   ⇦   frwiki_50.1000_00847   ⇨   frwiki_50.1000_00848

Le 13 janvier 2002, à quelques semaines des élections présidentielles, une note de la DST, mystérieusement rendue publique (après un article de L'Est républicain), indique que la libération des otages français au Liban (1985-1988) avait fait l'objet d'un paiement de rançon, ainsi que d'un système de "rétro-commissions" qui aurait profité à Jean-Charles Marchiani et Charles Pasqua.