frwiki_50.1000_00891   ⇦   frwiki_50.1000_00892   ⇨   frwiki_50.1000_00893

Le tribunal a jugé, après analyse de la loi, que si l'État était bien propriétaire, selon lui, des constructions incendiées, puisqu'établies illicitement sur le domaine public maritime, cela ne pouvait cependant autoriser le préfet à ordonner la destruction des paillotes dans les conditions réalisées.